Blaise Bersinger

    L’humoriste lausannois à l’humour surprenant et aux multiples casquettes (comédien, musicien, humoriste ou encore chroniqueur) fait ses premières armes dans le milieu de l’improvisation théâtrale où il sort rapidement du lot. Finaliste du prix François Silvant en 2009 en duo avec Raphaël Vachoux, il s’entraine également aux jeux de mots dans la Comédie Musicale Improvisée, Impro-Casting ou encore BRUT. Parallèlement, il s’exerce au rôle de chroniqueur radio pour LFM et Rouge FM.

    Ces premières expériences lui permettent de rejoindre l’équipe des Dicodeurs en 2016, sur la Première, et celle de Couleur 3, où il nous livre sa vision bien personnelle de l’actualité depuis 2017.

    Comédien-marionnettiste dans le Pestacle de Titeuf en 2016, actif au sein du collectif web Carack Attack, ou encore présentateur puis improvisateur dans Jokers! Challenge, il foule également les planches des scènes romandes entre 2016 et 2020 (Théâtre Boulimie, Salle Métropole, Carré Noir, Théâtre Grenette, Théâtre du Crochetan, Royal de Tavannes, CPO, Festival du Rire de Genève) avec son premier spectacle Peinture sur chevaux 2, dont le titre en dit long sur l’humour pas comme les autres de cet adepte de l’imprévisible. Il joue la dernière représentation de ce spectacle à la salle Métropole en février 2020, spectacle rediffusé sur la RTS en mai 2020.

    Du côté du petit écran, il décortique l’actualité de janvier à juin 2018 aux côtés de Thomas Wiesel dans l’émission Mauvaise Langue, et reprend le flambeau de la présentation durant la deuxième saison en 2019. Il présente également l’émission Ça joue sur la RTS depuis septembre 2021.

    Il est également co-auteur et comédien dans les 3 dernières Revues de Lausanne (M3 en 2018, Monstre ambiance en 2019 et Confinage en 2020-2021). En avril 2020, il reçoit le Prix de l’Humour, attribué par le Fonds Culturel de la Société Suisse des Auteurs.

    Photos
    Détails de l'artiste